Kananga : Vives tensions observées à Lukonga après le décès d'un jeune supposé torturé par la police

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Lukonga

Des vives tensions ont été observées vendredi 01 mai, après le décès d’un jeune homme qui aurait été torturé par la police à Lukonga.

Des sources concordantes parlent d’une mort inopinée du jeune homme âgé d’une vingtaine d’années, après son interpellation par la police du Groupe Mobile d’Intervention (GMI) dont le bureau se trouve au quartier Mabondo, dans la commune agro-pastorale de Lukonga, suite à une plainte du voisin à la victime.

Fuyant les éléments du GMI, le jeune homme est allé se cacher dans un ravin.

Alertés, les agents de la police l’ont poursuivi jusque dans sa cachette où il a été brutalement arrêté, puis ramené au cachot.

Chemin faisant, il ne faisait que la résistance face à la police, explique un témoin. Conséquence, la victime aurait été copieusement tabassée et torturée. Ce qui l’aurait malheureusement conduit à la mort, ont confirmé à Ouraganfm.cd d’autres témoins de l’événement.

Pris de colère, les proches de l’illustre disparu sont allés récupérer le corps de leur fils que détenait la police.

Cette dernière ne voulant pas rendre immédiatement la dépouille mortelle du jeune homme, la tension est montée d’un cran.

La police du Groupe Mobile d’Intervention a dû utiliser la force, en tirant des gaz lacrymogènes pour disperser la foule exaspérée.

Cette information a été confirmée par Alphonse Kabisekele, président communal du Réseau Indépendant Anti Corruption (RIAC).

L’activiste précise que le corps a été rendu à la famille pour inhumation au cimetière de Lumumba 3 sous la médiation de l’autorité de cette municipalité.

Toutefois, le RIAC/Lukonga a condamné l’attitude des forces de l’ordre, auteur de ce décès de trop.

Pour cela, l’organisation exige que toute la lumière soit faite sur ce dossier et que des policiers présumés auteurs des tortures ayant conduit au décès, soient poursuivis.

Contacté le bourgmestre de Lukonga, Renatus Bakenge Kankonde, a nié cette version des faits, parlant plutôt d’une mort naturelle du jeune homme.

En outre, il a indiqué que la police poursuivait le frère du défunt pour des motifs non révélés.

De son côté, le commandant de la PNC du Groupe Mobile d’Intervention, Joachim Kadima, n’a pipé mot, se limitant à dire ne pas être autorisé à se livrer à la presse.

Dans l’entretemps, le commandant de la police district- ville, Joseph Lifuli, a promis de se prononcer incessamment.

Basile Muya

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Lukonga

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités