RDC/60 ans de l'indépendance : Moïse Katumbi dresse un tableau sombre

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Katumbi

Le Président national du parti politique « Ensemble pour la République », Moïse Katumbi Chapwe s’est exprimé à l’occasion du 60 ième anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC), qui sera célébré mardi 30 juin 2020.

A cette occasion, le ténor du Présidium de la coalition Lamuka a dressé un bilan largement négatif dans tous les secteurs de la vie nationale.

Pour l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, la plupart des gouvernements qui se sont succédés depuis l’accession de la RDC à la souveraineté nationale et internationale, ont œuvré dans la corruption et le népotisme.

« Le bilan global est largement négatif et traduit les effets pervers de la mauvaise gouvernance et de la politisation à outrance de tous les secteurs de la vie nationale. La plupart des gouvernements qui se sont succédés, ont érigé comme mode de gestion de la chose publique, la corruption, le clientélisme, le népotisme, le tribalisme… », a-t-il déploré.

Moïse Katumbi estime qu’Il n’y a pas un seul secteur de la vie nationale où les congolais peuvent trouver dans l’action publique et les résultats obtenus, une seule raison d’être fiers des dirigeants.

« L’intégrité territoriale, la paix civile et la stabilité des Institutions de la République sont menacées de toutes parts, l’insécurité persiste et s’accroît. Le sang des innocents ne cesse de couler abondamment et gratuitement du fait des combines et des bandes armées à la solde de quelques individus et groupuscules sans foi ni loi », a-t-il ajouté.

Il relève également « une insuffisance et un délabrement pénalisants des infrastructures de base, une pauvreté endémique, un chômage généralisé, un système éducatif obsolète, un secteur de la santé publique en décrépitude, une production locale quasi inexistante, une économie totalement extravertie et une administration publique archaïque et démotivée ».

Par ailleurs, Moise Katumbi a rendu hommage aux martyrs et pères de l’indépendance, « qui avaient rempli leur devoir patriotique, au prix souvent de leur sang, et qui nous ont légué la charge d’écrire l’histoire de notre pays ».

Reagan Ndota

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Katumbi

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!