"L'heure des deals maléfiques pour des intérêts partisans doit être dépassée" (Kyungu Kabila)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Kyungu Kabila

Jean-Claude Kyungu Kabila, Président national de l’Union du Peuple Congolais Engagé (UPCE) a, mardi 30 juin au cours de son adresse en marge de la commémoration du 60ème  anniversaire de l’indépendance de la RDC,  invité la classe politique congolaise à rompre avec les vieilles habitudes consistant à  privilégier les intérêts égoïstes au détriment des aspirations profondes de la population.

« Actuellement le peuple congolais assiste à la cacophonie politique au sein  des institutions politiques. La confusion est totale et entretenue par les acteurs politiques avec l’intention d’appauvrir le peuple davantage. La situation sociale du pays est pour le moment intenable, la population souffre, en 60 ans d’indépendance on n’a pas avancé », a-t-il déclaré.

« L’heure des deals maléfiques pour des intérêts partisans doit être dépassée », a déclaré le leader de l’UPCE après avoir dressé un tableau sombre de l’histoire politique de la RDC.

De la démagogie vécue au lendemain de l’indépendance aux scandales de corruption, de détournements et de tueries en passant par le coup d’État de 1965 ainsi que l’assassinat de Laurent- Désiré Kabila  qui a fait voler en éclats l’espoir du peuple congolais, l’homme qui prône toujours de faire la politique autrement, a relevé que l’échec est tellement collectif qu’il devient honteux de continuer à désigner les coupables ailleurs.

Comme à la veille des élections de 2018 où il avait donné le mot d’ordre pour le boycott, le Président Kyungu Kabila a, à nouveau, indiqué que la révision de l’article 70 de la constitution et connexe est plus qu’une nécessité en vue d’éradiquer définitivement les désordres politiques.

« Pour épargner le peuple congolais des désordres politiques, il y a des préalables comme la révision de certains articles de la constitution désuètes. Le cas de l’article 70 sur le mode de vote des sénateurs, des assemblées provinciales et des gouverneurs. Ces modifications vont éviter au pays l’instabilité des institutions », a soutenu le fils de Laurent-Désiré Kabila.

En rapport avec les tensions politiques vécues ces derniers temps, le Président de l’UPCE a demandé à la classe politique de revenir au bon sentiment pour  » éviter de faire fâcher le peuple congolais ». A cet effet, l’UPCE, à travers son leader, a demandé le retrait pur et simple des propositions des lois qui font polémique.

A Joseph Kabila et Félix Tshisekedi, l’UFCE demande de mettre de côté leurs égos et placer au centre les intérêts du peuple congolais.

Par ailleurs, Kyungu Kabila interpelle  ses concitoyens sur le danger qui les guettent aux échéances électorales à venir.

« Le FCC et le CACH doivent cesser de prendre le peuple congolais en otage. Ceci revient à soutenir que les élections de 2023 n’auront pas un sens politique si nous ne partons pas sur de bonnes et nouvelles bases pour un avenir meilleur  du pays. Le respect de la loi et du peuple doit être scrupuleusement observé au nom de l’intérêt général », a-t-il prévenu en insistant que son parti tient à ce que la CENI soit dirigée par une personnalité qui rassure, en vue d’éviter de vivre un prochain théâtre au sommet de l’État.

Charles Masudi

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Kyungu Kabila

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!