Nouvelle société civile congolaise : le coordonnateur du Kasaï Central suspendu de ses fonctions

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Img 20200731 Wa0013

Le coordonnateur provincial de la Nouvelle Société Civile Congolaise/Kasaï Central et sa bande ont été suspendus de leurs fonctions jusqu’à nouvel ordre par la coordination nationale le jeudi 30 juillet 2020.

Décision contenue dans une correspondance adressée à Daniel Ntumba Tshimanga par le coordonnateur national adjoint de la NSCC chargé des provinces.

Robert Kabakela reproche au coordonnateur provincial de la Nouvelle société civile congolaise au Kasaï Central d’avoir engagé la structure dans une bataille politique sans précédent.

M. Daniel Ntumba Tshimanga avait fait une déclaration dite des organisations de la société civile dans laquelle ces OSC revendiquaient la réhabilitation de Martin Kabuya Mulamba, gouverneur de province déchu par l’Assemblée provinciale le 24 juin 2020 dernier.

En plus, il s’est arrogé le droit de prendre une position politique sans l’aval de la coordination nationale de la Nouvelle société civile congolaise, dénonce le coordonnateur national adjoint en charge des provinces.

Robert Kabakela recommande aussi aux animateurs supsendus de ne plus engager la structure durant toute la période de leur suspension qui est indéterminée.

On peut lire dans cette correspondance signée par M. Kabakela Robert : « Nous interdisons à la coordination provinciale de la Nouvelle société civile congolaise au Kasaï Central d’engager la structure auprès des tiers, de peur d’encourir des poursuites judiciaires. Nous tenons à informer les autorités locales de ne plus recevoir les concernés au nom et pour le compte de la NSCC ».

Pour rappel, le mercredi 29 juillet dernier, Daniel Ntumba a, au nom de la société civile congolaise et forces vives, décrié la déchéance de Martin Kabuya Mulamba en exigeant sa réhabilitation, position mal digérée par ses pairs et sa hiérarchie, et par dessus le marché, elle lui a valu une suspension à durée indéterminée.

Basile Muya

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Img 20200731 Wa0013

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités