Programme d’aide aux victimes : le Collectif des OSC et institutions plaide pour la réinsertion du Kasaï Central

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200731 194416

Le Collectif des organisations de la société civile et des institutions exige des explications sur l’exclusion de la province du Kasaï Central au Programme d’aide aux victimes des crimes graves.

Ces organisations l’ont fait savoir dans une déclaration rendue publique, à issue de la réunion organisée dans la salle polyvalente du Barreau, à Kananga.

Ce collectif des OSC, engagé dans la lutte contre l’impunité des crimes graves commis au Kasaï Central, a dit ne trouver aucune explication sur l’exclusion de la province du Kasaï Central à cette aide destinée aux victimes des crimes graves commis dans différentes régions du pays.

Or, c’est en vue de faire le point sur les 10 nouveaux projets initiés par le Fonds de la Cour pénale internatiole (CPI) en faveur des victimes des graves crimes dans le domaine de la prise en charge médicale et psychologique ainsi que le soutien aux activités socioéconomiques, pour faciliter la consolidation de la paix entre les communautés.

Les organisations déplorent cependant de voir que ces projets soient exclusivement orientés dans les provinces de l’Ituri et la région du Kivu.

Elles disent ne pas comprendre sur base de quels critères ce Fonds a retenu les trois provinces, en excluant la région du Kasaï Central, alors qu’elle est aussi victime des atrocités de la milice Kamuina Nsapu.

Sur ce, le Collectif des OSC et institutions a décidé d’introduire auprès de la présidence du Conseil et du Directeur exécutif du Fonds le recours tendant à prendre en compte les victimes des crimes graves, des crimes contre la paix et la sécurité de l’humanité perpétrés dans la province en vue de leur permettre de recouvrer tant soit peu leur dignité dans la société et de participer à la vie communautaire.

Par ailleurs, ces organisations saluent le lancement d’un nouveau cycle du programme d’aide aux victimes et survivantes des crimes les plus graves commis en RDC.

Basile Muya

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200731 194416

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités