RDC: André Lite appelle la Belgique à accorder des réparations aux victimes de la colonisation et à leurs proches

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200614 161410

Le Ministre congolais des Droits humains, André Lite, insiste sur l’obligation qu’a le Royaume de Belgique à réparer les atrocités qu’elle a fait subir aux congolais pendant la période de la colonisation.

Pour lui, les regrets présentés par le Roi des belges à la République Démocratique du Congo (RDC), n’absolvent pas à la Belgique sa responsabilité des préjudices causés aux congolais.

« Les regrets de certains officiels belges ne suffiront jamais face à l’obligation qui leur incombe à accorder des réparations aux victimes de la colonisation et à leurs proches (communautés ) », a-t-il dit.

Le Ministre André lite fait remarquer qu’il est « contradictoire ou illogique de prétendre faire partie des Etats respectueux des droits humains et faire en même temps semblant de ne rien savoir sur des crimes graves qu’on a commis par le passé. Mieux, c’est une façon abjecte de se renier soi-même. Qu’importe ».

Ainsi, l’élu de Wamba réaffirme la détermination des congolais d’obtenir réparation de la Belgique, même si cela prendra du temps.

« Bien que l’horizon semble s’obscurcir, après autant d’années à la fois de déni de vérité et de réparations auxquelles notre pays a droit de la part de la Belgique; notre détermination à y parvenir reste intacte peu importe encore le temps que ça prendra », a rassuré André Lite.

Signalons que dans son message adressé au Président congolais, Félix Tshisekedi, le Roi des Belges, Philippe a présenté, pour la première fois, les profonds regrets de son pays sur tous les actes de cruauté subis par les congolais sous la colonisation.

« A l’époque de l’Etat indépendant du Congo, des actes de violence et de cruauté ont été commis, qui pèsent encore sur notre mémoire collective. La période coloniale qui a suivi, a également causé des souffrances et des humiliations. Je tiens à exprimer mes plus profonds regrets pour ces blessures du passé dont la douleur est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore trop présentes dans nos sociétés », avait-il écrit dans son message à l’occasion de la commémoration du 60ème anniversaire de l’indépendance de la RDC.

Reagan Ndota

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200614 161410

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités