Réformes électorales : le FCC rejette tout débat en dehors du cadre institutionnel

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Img 20200731 Wa0102

Les ténors du Front commun pour le Congo rappellent, dans un communiqué du 29 juillet mais rendu public vendredi, que le débat yant trait aux réformes électorales doit se dérouler dans le cadre institutionnel, conformément à la Constitution et aux lois de la République.

Une manière de prévenir le groupe des 13 et les évêques catholiques, qui s’activent à rechercher le consensus sur les réformes électorales et la révision constitutionnelle, que leur démarche ne doit pas courcircuiter la logique institutionnelle.

Cependant, la famille politique de Joseph Kabila dit rester ouverte à tout débat démocratique sur les questions d’intérêt national, mais n’attend pas soutenir les initiatives qui vont retarder l’organisation des élections en 2023.

« Dans ce cadre, le FCC promet d’y participer activement et positivement au cours des sessions parlementaires futures, mais n’entend pas soutenir les initiatives qui pourraient avoir pour conséquences de retarder l’organisation des élections en 2023 », précise le leadership du FCC.

Par ailleurs, la Conférence des présidents a salué la participation massive de la population à ses différentes marches organisées à travers le pays pour défendre le fonctionnement harmonieux des institutions, dans le strict respect de la Constitution et des préoccupations majeures du peuple.

Ainsi, elle remercie et félicite le peuple congolais pour la maturité aiguë, la discipline et la conduite citoyenne dont il continue à faire montre au cours de ces manifestations publiques qui se déroulent dans différentes provinces. Preuve, selon les cardinaux du FCC, qu’il tient au pacte républicain porté par la loi fondamentale et surtout pour que ses préoccupations majeures soient prises en compte par les gouvernants.

Landry Amisi

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Img 20200731 Wa0102

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités