Bukavu : la société civile annonce la désobéissance fiscale à partir de vendredi prochain

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200815 133836

La société civile de la ville de Bukavu annonce une série d’actions citoyennes pour exiger la libération de 3 de ses membres arrêtés, il y a déjà plusieurs semaines, au cachot de l’ANR.

Dans une correspondance adressée vendredi 14 août au maire de Bukavu, les figures de proue des forces vives rappellent que « ces arrestations violent les droits de l’homme et surtout la décision du président de la République annonçant la fermeture des cachots de l’ANR sur toute l’étendue de la République ».

Pour exprimer leur ras-le-bol, les acteurs sociaux organisent une marche pacifique le mardi 18 août 2020. Elle partira du Bureau de coordination de la société civile Sud-Kivu-Nyawera jusqu’au Quartier général de l’ANR où un sit-in sera organisé.

Conscient de la détention irrégulière de nos collègues Patrick Nyamatoma, Gédéon Fikiri et Patrice Lwabaguma, au cachot de l’ANR en violation de la décision du chef de l’État qui avait ordonné la fermeture de tous les cachots sur toute l’étendue de la République…, Soucieux de voir nos collègues présentés devant leurs juges naturels, nous référant à l’article 26 de notre constitution, les acteurs de la société civile de Bukavu organisent une marche pacifique ce mardi 18 août 2020 à partir de 8h00″, indique leur communiqué.

En outre, ils préviennent qu’ils vont suspendre le mercredi 19 août 2020, toute collaboration avec le gouvernement provincial du Sud-Kivu et l’Agence nationale de renseignement (ANR).

Au même moment, la société civile de Bukavu menace de décréter le 21 août 2020 la désobéissance fiscale sur toute l’étenudue de la ville de Bukavu, si « les trois acteurs sociaux ne sont pas remis en liberté.

Depuis que les drapeaux de la République du Kivu avaient été hissés sur différents coins de la ville de Bukavu, les agents de l’ANR avaient procédé à l’arrestation de certaines personnes jugées suspectes dans la ville de Bukavu. Parmi ces personnes arrêtées, on note la présence de 3 acteurs de la société civile.

Irenge bagenda

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200815 133836

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités