Covid-19 : les espaces à ciel ouvert de plus en plus privilégiés pour les fêtes

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Img 20200730 Wa0094

La crise sanitaire due à la pandémie du covid-19 modifie petit à petit les habitudes des Kinoises et Kinois. C’est le cas des cérémonies et autres fêtes d’anniversaire ou de mariage.

Avant la pandémie, les usages et coutumes voulaient qu’une fête de mariage soit organisée en mode soirée dans une salle décorée et climatisée louée pour l’organisation. Selon le rituel adopté à Kinshasa, la fête devait commencer après 19h00’ pour se terminer le plus souvent au petit matin.

La crise sanitaire et ses multiples restrictions, la peur de se faire contaminer, ont amené les Kinois à revoir leurs habitudes en matière de fête et à s’adapter par rapport aux exigences sanitaires imposées par les autorités. C’est dans ce cadre que pour les cérémonies et autres cocktails de mariage, certains Kinois privilégient de plus en plus les espaces ouverts, tel un jardin ou une terrasse autour d’une piscine qu’on décore pour la circonstance.

Img 20200730 Wa0093

Des célébrations nocturnes sont remplacées par des évènements diurnes organisés sous la lumière du soleil. Se confiant à Ouraganfm.cd, un couple qui s’est marié il y a quelques jours a reconnu avoir choisi cette option de l’espace non couvert, qui non seulement lui a permis de minimiser les coûts de la cérémonie, car tout s’est déroulé dans le jardin de la parcelle familiale, mais aussi de se protéger et de protéger ses invités en respectant les gestes-barrières dont la distance est d’au moins deux mètres.

« Nous, nous avons choisi l’extérieur et la lumière du jour, car les endroits fermés et climatisés sont favorables à la propagation du virus », explique pour sa part le couple Mungaza qui est en pleins préparatifs de ses noces.

La nouvelle façon de célébrer le baptême, le mariage, l’anniversaire n’est pas le seul changement qui s’installe peu à peu dans les habitudes des Kinoises et des Kinois. Il y a également la nouvelle façon d’organiser les funérailles imposée par les autorités. Une nouvelle attitude qui vient changer les anciennes qui consistaient à organiser les funérailles en 48 heures dans une salle, incluant toutes sortes de cérémonies.

Img 20200730 Wa0092

Actuellement, les funérailles se résument à la levée du corps du disparu de la morgue, directement pour l’inhumation au cimetière, tel que voulu par les autorités congolaises. Certaines familles organisent des veillées la veille de la levée du corps de la morgue, mais avec seulement la famille restreinte pour réduire les risques de contamination en cas de maladie.

Il faut relever, toutesfois, que ces changements ne rencontrent pas l’approbation de tous les Congolais de la capitale. Certains espèrent que les habitudes d’avant pourront revenir un jour. La pandémie du nouveau coronavirus a donc marqué les comportements des Congolais en général, des Kinoises et Kinois en particulier.

Manzu Lydie

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Img 20200730 Wa0094

Sondage politique

Est-ce que la mise à l'écart Kabund du Bureau Mabunda va-t-elle fragiliser la coalition FCC-CACH ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités