RDC : Auprès de la CIME, le groupe de 13 réitère sa volonté d'éviter le glissement en 2023

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200806 233238

Les signataires de l’appel du 11 juillet 2020 pour un consensus sur les réformes électorales ont échangé jeudi 6 août avec les responsables de la Commission d’Intégrité et de Médiation Electorale (CIME), autour de leur plaidoyer visant des élections apaisées en 2023.

Selon le député national, Jacques Djoli qui a pris la parole à la fin de cette enrichissante séance de travail, l’initiative de son groupe est menée à un moment non suspect et vise surtout à éviter le glissement.

« Aujourd’hui, nous sommes tous conscients qu’il ne faut pas de glissement parce que ce n’est pas bien et nous partageons cette perspective. C’est pourquoi nous voulons que très rapidement que nous tombions d’accord sur nos convergences qui seront mises au niveau des institutions et qu’ensuite, nous puissions aller de manière apaisée aux élections de 2023 », a assuré l’élu MLC.

A haute voix, le groupe de 13 s’est réjoui des échanges avec le leadership de la CIME, qui s’inscrivent dans le cadre de recréer la confiance entre les parties prenantes au processus électoral.

« Nous sommes en train de vouloir passer d’une société de méfiance à une société de confiance et la confiance se construit par des échanges. Hier, nous étions avec la CENCO. Aujourd’hui, nous sommes auprès de la CIME. C’est dans cette perspective que nous sommes venus ici. Nous avons l’honneur d’avoir été reçus par leurs révérends éminences qui constituent la CIME, c’est une structure technique de l’église qui s’occupe de la prévention, la gestion et la médiation des conflits électoraux et nous sommes là en pleine crise en matière électorale dans la mise en place des structures. Nous sommes venus leur expliquer le sens de notre démarche et nous sommes heureux d’avoir été compris. Malgré un certain nombre d’éléments de méfiance qui ont été transmis à nos pères spirituels, ils nous ont écoutés et nous ont dit qu’ils ont été édifiés », a ajouté Jacques Djoli.

Il sied de rappeler que les signataires de l’appel du 11 juillet 2020 se sont déjà entretenus avec le président de la République, le staff dirigeant de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le Premier ministre, la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) ainsi que le leader du Mouvement de Libération du Congo (MLC) Jean-Pierre Bemba.

Les réformes proposées par ce groupe visent notamment le retour à deux tours de la présidentielle, la révision de la loi électorale mais aissi la retouche de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Dans leur plaidoyer, ils soulevent également l’urgence de procéder au recensement administratif de la population afin de réduire le coût excessif de l’enrôlement des électeurs.

Reagan Ndota

,

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200806 233238

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités