Reprise des cultes : F. Ambongo prêche le respect des gestes barrières

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Ambongo2

L’archevêque métropolitain de la ville de Kinshasa, le cardinal Fridolin Ambongo a appelé tous les chrétiens de la République démocratique du Congo en général et les fidèles de l’Eglise catholique en particulier, au respect strict des gestes barrières.

Au cours de la messe marquant officiellement la reprise des activités dans les églises et notamment la célébration des cultes sur toute l’étendue du pays ce samedi 15 août 2020, qu’il a célébrée en la cathédrale Notre-Dame du Congo, il a précisé que la maladie n’est pas totalement éradiquée.

Le chef de l’église catholique de la RDC pense qu’il est important d’éviter l’amalgame et se protéger au maximum.

« La reprise des activités en ce jour dans les églises et la reprise des célébrations des messes ne veulent pas dire que la maladie est partie. Cet ennemi coriace est encore avec nous et cela pour longtemps encore. Nous devons le savoir. Donc pour le bouter dehors, nous n’avons pas d’autre choix que de nous protéger, mais aussi protéger les autres », a-t-il indiqué.

Pour le prélat catholique, cette journée du 15 août est également une occasion pour tous les chrétiens de la RDC de rendre grâce à Dieu, après 4 mois de confinement pendant lesquels étaient bafoués les droits et les libertés de tout un chacun.

Il sied de rappeler que les autorités de la ville ne cessent de marteler sur le respect des mesures barrières lors de la célébration des cultes pour éviter la propagation de la maladie à coronavirus.

Le jeudi 13 août dernier, le chef de la police de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo avait reçu les chefs des confessions religieuses dans son cabinet de travail. Il avait d’ailleurs promis d’envoyer les éléments de la police nationale congolaise (PNC) dans les lieux des cultes pour les contrôles, et en cas de dérapage interpeller les contrevenants.

Germain Coucou Diantama

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Ambongo2

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités