Beni: Mme Nelly Kamana plaide pour l'implication de la femme congolaise dans la recherche de la paix

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200922 052603

Mme Nelly Kamana Mugisha, présidente du conseil d’administration de l’ASBL  » Actions Collectives pour les Initiatives de Paix et de Développement ( ACIPD), a plaidé pour l’implication de la femme congolaise dans la recherche de la paix durable en RDC, en marge de la Journée internationale de la paix célébrée le 21 septembre de chaque année à travers le monde.

Placée autour du thème : « Façonner la paix ensemble », cette journée a été dédiée à la paix et particulièrement à l’absence de guerre qui, en réalité,doit se manifester par un cessez-le-feu dans les zones de combat.

En marge de cette journée, Mme Nelly Kamana Mugisha également initiatrice et co-fondatrice des initiatives Umoja ni Dawa(iUnD) a présenté une note de plaidoyer en faveur de la femme congolaise intitulé: « Plaidoyer pour la paix: le congolais se meurt ».

Dans cette note, cette actrice de développement a relevé les différents moyens par lesquels le peuple congolais toujours en quête de la paix, s’est exprimé depuis longtemps.

Il s’agit entre autres des poésies, manifestations, revendications, sensibilisations et consorts.

Selon elle, à la suite des guerres interminables dans le pays surtout à l’Est, le congolais surtout la femme a perdu l’espoir de retrouver la paix longtemps recherchée.

Au vue de ces turbulences incessantes, une question se pose sur la vraie valeur et l’avenir d’un être humain.

« A l’occasion de la commémoration de la journée internationale pour la paix, une pensée, un recueillement, une rancœur, une colère, une révolte, une peur, une haine, une déception, un amour, une ambition, un espoir, se traduisent en un plaidoyer pour la paix.
En effet, en quête de la paix, le congolais s’est longtemps exprimé à travers des poésies, des discours, des manifestations, des sensibilisations, des revendications, des soulèvements, et même à travers son mode de vie. Après plus de vingt ans de guerres interminables sur toute l’étendue de notre pays, le congolais perd espoir de retrouver la paix, un questionnement sur la valeur de l’humanité dans notre pays et plus spécialement à l’Est s’installe. Ce questionnement concerne non seulement la qualité de la vie, sa valeur même, mais surtout sur notre politique et nos politiciens », s’est exprimé Madame Nelly Kamana Mugisha à Ouraganfm.

« Les actions politiques doivent tenir compte de la femme non seulement en tant que principale victime des atrocités alimentées par les conflits mais également comme actrice dans la recherche d’une paix durable », a-t-elle dit.

Et d’ajouter : « Le congolais rêve de la mobilisation en faveur de la paix, de l’accompagnement du processus démocratique, du renforcement des institutions de l’État de droit et la promotion des droits de l’homme ainsi que la prévention des atrocités. Un plaidoyer spécifique pour que les actions politiques directes incluant la cessation des à troc items, des actes de violence à l’égard des femmes et filles et des violences ainsi que tout acte entravant le retour volontaire, digne et sécurisé des personnes déplacés. De plus, tout acte entravant la circulation des personnes et des biens ».

Pour elle, ces actions politiques doivent impliquer directement les femmes, principales victimes des atrocités, car étant touchées de manière spécifique et disproportionnée par les conflits, mais aussi les impliquer comme principales actrices dans la démarche de la recherche de la paix à travers les sensibilisations et campagnes.

Tout en plaidant pour le travail d’ensemble pour le rétablissement d’une véritable culture de paix, la présidente de l’ACIPD rêve une humanité qui soit une véritable famille où le dialogue prend le pas sur la guerre.

« Pour cela, il est nécessaire de travailler ensemble à l’établissement d’une véritable culture de la paix, en répondant courageusement aux défis qui mettent en péril une authentique coexistence entre les personnes et les peuples.Voilà l’humanité que nous cherchons à construire ensemble. Une humanité qui soit une véritable famille, une humanité où le dialogue prend le pas sur la guerre pour régler les dissensions, une humanité où la force du puissant supplée la faiblesse du petit, une humanité où la force du faible remédie à la faiblesse du puissant », a-t-elle poursuivie.

S’agissant de la femme congolaise qui est la principale victime des atrocités depuis plusieurs décennies, Mme Nelly Kamana Mugisha veut voir la page tournée en accordant la chance à celle-ci dans la société afin de se laver la honte.

Elle plaide également pour un accompagnement nécessaire en faveur de la femme en vue de faire valoir ses capacités et ses compétences.

« En s’appuyant sur différentes résolutions des Nations-Unies sur la femme, la paix et la sécurité, une chance doit être accordée à la femme congolaise de se laver de la honte, des humiliations, des agressions de tout genre dont elle est victime depuis maintenant plusieurs décennies et un accompagnement est nécessaire pour qu’elle se prenne en main et mettre ses capacités et compétences à profit de la recherche et la construction d’une paix durable », a-t-elle conclu.

Philémon Kachelewa

Sondage politique

Faut-il investir les trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle sans le Parlement ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200922 052603

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités