Injures contre Mabunda : la sénatrice Victorine Lwese exige des sanctions judiciaires

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200915 113026

La sénatrice Victorine Lwese a manifesté sa solidarité à l’égard de la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda qui a été insultée, selon lui, « simplement parce qu’elle est femme ».

Outrée par ces injures, l’élue de Tshikapa lève le ton et exhorte la population à faire bloc contre la culture qui nie l’égalité de sexes et de la complémentarité.

Pour dissuader ceux oseraient emprunter la même voie, la représentante de la province du Kasaï au Sénat exige des sanctions judiciaires à l’endroit des auteurs de ces insultes.

« Les auteurs de ces insultes doivent être traduits en justice afin qu’ils subissent la rigueur de la loi » , a-t-elle vociféré au micro d’Ouraganfm.cd .

Cette attaque est inadmissible. La brave sénatrice Lwese ne jure que par la réparation de ces violences verbales. Femme d’État, Lwese rappelle que les idéologies politiques ne constituent pas une raison pour désacraliser la dignité humaine.

« Les idéologies politiques poussent chaque camp à se cramponner, parfois sans raison, sur ses positions. Est-ce là une raison suffisante pour porter atteinte à la dignité de la personne humaine qui est sacrée conformément à la Constitution de notre pays? « , s’est-elle interrogée.

A en croire la sénatrice Lwese, débiter des insanités à l’égard de la speaker de la chambre basse du Parlement, ne relève pas du combat politique, mais plutôt du déficit éducationnel et du manque de respect vis-à-vis de la femme.

« Ceci traduit la déchéance morale des auteurs de ces propos et l’incivisme des dirigeants des partis politiques qui ne forment pas leurs militants, ainsi que l’exige la loi sur les les partis politiques ».

Par ailleurs, Victorine Lwese a convié le peuple congolais à protester contre la culture de l’injure facile qui risque de gangrener la société.

Mputu Patrick-marche

Sondage politique

Faut-il investir les trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle sans le Parlement ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200915 113026

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités