Kananga : le collectif des femmes centre-kasaïennes dans la rue vendredi

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
femme_kasai

Les femmes de plusieurs organisations seront dans la rue ce vendredi 11 septembre à Kananga, pour manifester leur ras-le-bol face à la recrudescence des cas de violences sexuelles et celles basées sur le genre dans la province.

Il s’agit, pour elles, de dire également « Non » aux viols et décès à répétition des femmes et filles enregistrés particulièrement à Kananga et dans toute la province en général.

femme_kasai
femme_kasai

Nathalie Kambala Luse, l’une des femmes portant la voix de ce collectif, l’a fait savoir jeudi 10 septembre à Ouraganfm.cd. La secrétaire exécutive de l’ONG  » Femmes Main dans la Main pour le Développement du Kasaï (FMMDK) » a fait savoir que  les femmes en ont marre de la  recrudescence des viols sur les filles mineures ayant occasionné la déperdition scolaire d’environ 3 mille élèves finalistes qui ont été soit rendues enceintes, soit décédées lors des avortements forcés.

A cela, il faut ajouter plusieurs cas des décès des femmes mères tuées par leurs conjoints au cours des disputes conjugales.

Nathalie Kambala rappelle que le moment est indiqué pour les femmes du Kasaï Central de se lever debout pour dire « Non » à toutes ces formes de violences dont elles sont victimes.

« Les femmes de toutes tendances de la vie sociétale doivent fédérer les énergies pour porter haut le cri de détresse de la femme centre-kasaienne dont les violences sexuelles et celles basées sur le genre sont devenues leur mode de vie et pain quotidien », a martelé la secrétaire exécutive de FMMDK.

femme_kasai

A cette occasion, elle a tenu préciser que cette marche de protestation qui va débuter à partir de 08h00 précises,  partira du Rond-point Notre-Dame de Katoka  pour chuter sur  le building administratif, en passant par le bureau régional de la Monusco à Kananga, où un mémorandum adressé au chef de l’État sera lu et déposé au représentant du bureau de la Monusco et au gouverneur de province intérimaire.

Nathalie Kambala Luse a aussi souligné que toutes les femmes de noir vêtues marcheront pacifiquement pour exprimer leur désapprobation à la situation de leurs paires victimes de plusieurs violations graves de leurs droits.

Sachez que ce collectif des femmes du Kasaï Central regroupe toutes les femmes actrices de la société civile, politiques et forces vives.

Basile Muya

Sondage politique

Faut-il changer le mode de scrutin pour l'élection des gouverneurs des provinces ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
femme_kasai

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités