Lupopo : Pascal Beveraggi et Donatien Mulongoyi sous menace de sanction pour une dette de transfert

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200915 113826

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) est catégorique. Les correspondants officiels du FC Saint Éloi Lupopo courent le risque de suspension si le club ne s’acquitte pas, endéans 15 jours, du litige financier de l’ordre de USD 5.000 ( cinq mille dollars américains) relatifs au transfert du joueur Gloire Tshama appartenant au FC God’s own team évoluant à l’Entente Urbaine de Football de Kinshasa Lipopo.

L’instance dirigeante du football congolais reproche à la formation de Lupopo une mauvaise foi manifeste constatée dans le retard accusé pour honorer cet engagement.

 » … cela prouve à suffisance votre mauvaise foi et en conséquence, nous vous accordons un délai de 15 jours dès réception de la présente pour régler ce litige, faute de quoi, nous procéderons à la suspension des correspondants officiels de votre club conformément à l’article 299 des règlements généraux et sportifs et ce, jusqu’au paiement de cette somme », a, d’un ton ferme, prévenu la FECOFA via une lettre signée, lundi 14 septembre 2020, par Constant Omari Selemani et Belge Situatala Matuluakila, respectivement président et secrétaire général intérimaire de l’organe faitier du football national.

A en croire la même correspondance , le FC God’s own team et le FC Saint Éloi Lupopo avaient signé la convention de transfert du joueur Gloire Tshama en date du 20 mai 2016 pour une durée d’une saison, soit 2016-2017. Depuis lors, poursuit le document, le club bleu et or Lushois n’a versé à la formation kinoise aucune somme ce, malgré le rappel fait par son partenaire.

Les correspondants officiels des cheminots que sont le président du club, Pascal Beveraggi et le secrétaire sportif, Donatien Mulongoyi sont donc avisés de la détermination affichée par la FECOFA en vue de faire respecter les textes régissant le football et partant de permettre au FC God’s own team de recouvrir ses droits.

Soulignons cependant que l’actuel président du comité directeur du FC Saint Éloi Lupopo est concerné par cette mise en demeure de la FECOFA, au nom du principe de la continuité. Puisqu’au moment de la signature de la convention susmentionnée entre les deux parties, l’homme d’affaires n’était encore aux affaires chez les Viets.

Charles Masudi

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20200915 113826

Sondage politique

Faut-il arracher la présidence de la CENI aux confessions religieuses ?
Votez

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités