Adolphe Onusumba, le vrai porte-voix de Félix Tshisekedi au Sankuru

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20201017 195406

A Lodja, il a été accueilli par des grappes humaines. Adolphe Onusumba garde toujours son encrage au sein de la population.

Lors de son séjour du 3 au 12 octobre dernier dans son Sankuru natal, le député honoraire a fait basculer sa province dans le camp de Fatshi.

Le projet de Félix Tshisekedi séduit. De Lodja en passant par Wembo-Nyama jusqu’à Tshumbe, Adolphe Onusumba a mieux expliqué la vision du président de la République axée sur « Le peuple d’abord ».

Des grandes réalisations sont visibles un peu partout au pays et Onusumba a affiché l’ambition d’un grand Congo que porte Tshisekedi fils.

« Désormais, tous nous devons tous être derrière la vision du chef de l’Etat qui se résume en « Le Peuple d’abord », a-t-il insisté. La gratuité de l’enseignement est une preuvre éloquente.

A Onusumba, les sankurois ont juré d’accompagner le président Félix Tshisekedi.

Img 20201016 Wa0446

Au cours d’un grand rassemblement populaire à Lodja, son fief électoral, l’ancien ministre de la Défense a lancé un slogan qui est resté encré dans l’esprit de la population : «Tout Lodja derrière Fatshi ». A haute voix, il a appelé au soutien des actions du président de la république, Félix Tshisekedi.

« Le président Tshisekedi se bat pour le développement de ce pays. Voilà pourquoi, a-t-il répété, mon parti, Action pour la Démocratie et la Tolérance (ADT) s’est allié à l’Udps. Nous voulons que le Congo aille de l’avant.

Dans une clameur assourdissante, Onusumba a enchaîné en assurant que le mariage ADT-UDPS vise à défendre l’intérêt supérieur de la population.

Au Sankuru, le leader de l’ADT était accompagné lors de sa tournée de trois conseillers du président de la République dont le natif de la province, Freddy David Lokaso Lolonga, conseiller principal en charge de PTNTIC.

Fin stratège, Onusumba a un grand parcours politique. Après le RCD Goma, le député élu de Lodja en 2006 et 2011 est passé par l’Union des Congolais pour le Progrès (UCP), deux partis membres de l’ancienne mouvance présidentielle devenue aujourd’hui, le Front Commun pour le Congo (FCC).

L’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale s’est séparé fin juillet 2019 de la famille politique de Joseph Kabila, pour rallier quelques mois après le Cap pour le Changement (CACH), la plateforme dirigée par le président Tshisekedi.

Jeanric Umande

Sondage politique

Faut-il investir les trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle sans le Parlement ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20201017 195406

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités