Béatrice Lomeya à l'ONU : " Tous les auteurs de violences sexuelles et viols seront punis selon la loi"

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20201004 224651

La ministre d’État, en charge du Genre, Famille et Enfant a exprimé la détermination de la République démocratique du Congo à traduire devant la justice tous les auteurs des viols et autres violences sexuelles.

Béatrice Lomeya l’a dit dans son intervention à la réunion de haut niveau organisée au siège des Nations unies, à New-York, à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de la quatrième conférence mondiale sur les femmes.

Il s’agit une occasion pour les participants d’évaluer les avancées réalisées dans la promotion de l’égalité des sexes ainsi que des droits des femmes et filles dans le monde vingt-cinq ans après la quatrième conférence sur les femmes .

Dans un message vidéo pré-enregistré et projeté pendant la réunion, la ministre d’État, ministre du Genre, Famille et Enfant a parlé des efforts fournis par la RDC sur le plan juridique à travers la réforme de certaines lois afin d’être en harmonie avec les orientations de la plateforme des actions de Beijing.

La patronne du Genre a fait savoir aussi que le pays a adhéré à plusieurs autres instruments juridiques en rapport avec les actions de Beijing, tant sur le plan national qu’international et régional . Et tous ces instruments ont été mis en application sur toute l’étendue du territoire national.

Pour la ministre Lomeya, toutes ces réalisations démontrent l’attachement de la RDC à cette plateforme des actions de Beijing qui reste les documents le plus important en ce qui concerne la politique mondiale pour la promotion de la femme et l’égalité des sexes dans les douze domaines critiques.

Toujours dans son intervention, Béatrice Lomeya a reconnu que la RDC a encore des défis à relever malgré toutes les avancées enregistrées afin d’atteindre l’égalité des sexes et l’application des droits des femmes et des filles congolaises.

Ainsi, elle a annoncé que le président de la République et le gouvernement congolais sont déterminés à poursuivre la lutte contre toutes formes de violences en particulier les violences sexuelles et celles basées sur le genre dont sont encore victimes des femmes en RDC à cause des activités des groupes armés principalement dans la partie Est du pays.

La ministre du Genre a aussi exprimé le souhait de la RDC de voir la communauté internationale poursuivre son soutien au programme d’action et à la Déclaration de Beijing.

Manzu Lydie

Sondage politique

Faut-il changer le mode de scrutin pour l'élection des gouverneurs des provinces ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20201004 224651

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités