Haut-Uele : la police accusée de tracasser les orpailleurs à Wanga

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20201017 103125

Des éléments de la police nationale congolaise sont accusés de menacer les orpailleurs de la carrière Maboko Mosolo de Wanga, située dans le secteur Gombari, territoire de Watsa, province du Haut-Uele.

Selon des sources concordantes, le vendredi 16 octobre, les hommes en uniforme sont descendus dans cette carrière pour évacuer les orpailleurs de la concession neutre pourtant acquise, selon eux, dans la légalité.

Les orpailleurs réunis en coopérative, se référant à la loi et au code minier, ont fait observer aux autorités locales que l’intervention de la police dans cette carrière ne se justifiait pas d’autant plus qu’ils exploitent de l’or en dehors de la concession de Kibali Gold Mines ou d’une autre entreprise minière.

Pour eux, les agents de la police devraient d’abord commencer par lire le code et règlement miniers pour comprendre si leur présence dans ce foyer minier était illégale.

.Il y a quelques mois passés dans le territoire de Watsa, les orpailleurs s’étaient affrontés à la police pour envahissement des périmètres de Kibali Gold Mines.

Cependant, les creseurs artisanaux s’étonnent de voir encore la présence de la police dans un périmètre vide et inoccupé pour les agresser. Ainsi, ils demandent l’implication des autorités pour faire appliquer la loi en la matière.

Par ailleurs, certains qui étaient sous menace d’arrestation, ont été relâchés après moult tractations.

Les orpailleurs ont demandé aux forces de l’ordre de se retirer de cette carrière. Malheureusement, leur tentative d’entrer en contact avec le chef local de la police ont été vains.

Ruphin Adambu Abakesomi

Sondage politique

Faut-il investir les trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle sans le Parlement ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.