Lomami : NOGEC décrète ce lundi une journée ville morte à Lubao

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20201017 103115

Le président national du regroupement politique « Nouvelle génération pour l’émergence du Congo (NOGEC) », Me Constant Mutamba Tungunga décrète une journée ville morte ce lundi 19 octobre à Lubao, dans la province de Lomami, pour exiger en urgence la réhabilitation et la construction de la route nationale n°2″.

Le président de la NOGEC qui est arrivé à Lubao, s’est dit inquiet de l’état de délabrement très avancé de cette route d’importance capitale.

Img 20201017 Wa0020

Lors de son adresse à la population, Me Constant Mutamba a eu des mots justes pour interpeller le gouvernement de la République afin de financer sans condition la réhabilitation et la construction de la nationale n°2.

C’est une marrée humaine qui entonnait des chants de soutien et de réconfort à la vision de ce jeune leader révolutionnaire, ami du Cuba. Une manière pour cette population en liesse, de marquer son adhésion au combat de Mutamba pour la construction rapide des infrastructures routières, aujourd’hui en état de délabrement très avancées et de fois même, inexistantes dans cette partie du pays.

Psx 20201017 103617

Comme, il avait promis lors d’un grand rassemblement populaire dans la ville de Kabinda, Me Constant Mutamba Tungunga annonce lundi, une journée ville morte à Lubao centre et ses environs.

Cette paralysie des activités s’inscrit dans le cadre du mouvement de désobéissance civile après l’ultimatum lancé aux autorités. Me Constant Mutamba est déterminé à maintenir la pression avec de telles manifestations jusqu’à la réhabilitation et la construction de la nationale n°2 axe Lubao-Samba-Kongolo jusqu’à Bukavu.

Aussi, le président du regroupement politique « Nouvelle génération pour l’émergence du Congo » déplore l’indifférence des autorités du pays face à la dégradation de la route Kabinda-Mbuji-Mayi.

Psx 20201017 103201

Il estime que cette population est victime de la mauvaise gouvernance. Selon lui, les petits commerçants ne sont plus en mesure d’évacuer les produits de première nécessité vers les grands centres de consommation.

« Lorsqu’il n’y a pas des routes réhabilitées, la population de Lubao et ses environs vivent dans une prison à ciel ouvert ».

Rappelons que le jeune leader effectue depuis lundi 12 octobre une tournée de sensibilisation, de mobilisation de la jeunesse congolaise et d’implantation de son regroupement  »NOGEC » dans l’arrière-pays, après le succès de son meeting populaire à Kinshasa.

Alexis Emba

Sondage politique

Faut-il investir les trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle sans le Parlement ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20201017 103115

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités