V.Club basketball dame : la fin d'une histoire gloirieuse

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Img 20201120 Wa0033

Le basketball club dame V.club de Kinshasa est dans l’impasse. L’équipe qui a enchaîné les titres provinciaux et nationaux durant trois saisons, est aujourd’hui méconnaissable.

Le team vert et noir kinois vit la fin de son histoire gloirieuse. Le déclin de cette formation a débuté au lendemain du départ de son  président honoraire Barthélémy Kalembo devenu deuxième vice-président au comité fédéral. Depuis deux saisons maintenant, les Dauphines noires tâtonnent et ne savent plus sur quel pied danser.Img 20201120 Wa0032

  
V.Club dame, désormais une équipe normale

Après avoir perdu le sacre au championnat de la Ligue provincial de basketball de Kinshasa ( LIPROBAKIN) devant la CNSS, V.Club est démystifié. La section la plus titrée de la décennie chez les « Bana mbongo » devient une équipe normale. Tout le monde peut oser la défier à ce jour.

La 37ème édition de la coupe du Congo en est une preuve éloquente. V.Club compte zéro point au terme de trois sorties. Si les défaites ne sont pas source de scandale en sports, néanmoins les écarts de paniers avec lesquels perd cette formation kinoise, inquiètent.

Radi (51-31), Makomeno city (71-41) et Arc-en-ciel (52-35) sont les trois bourreaux de V.club jusque-là dans cette compétition nationale. La série pourrait continuer avec pour conséquence de voir cette équipe s’arrêter,  sans surprise, en phase de groupes.

Le manque de motivation et d’athlètes de haut niveau, principale cause du désastre

La descente aux enfers du team vert et noir kinois s’explique par plusieurs raisons. Mais les principales demeurent les problèmes de motivation et d’achat des joueuses susceptibles de jouer les premiers rôles. 

Avec un banc très pauvre,  la formation kinoise a pu régulariser seulement deux dossiers de transferts des nouvelles recrues. 

Au moment où la suspension de son nouveau président Jean-Félix Bamanayi court encore, V.Club basketball de Kinshasa est incapable de répondre aux exigences des athlètes. En attendant, les pauvres filles doivent continuer à vivre des promesses. La motivation des joueuses et le renforcement de l’effectif, sont les deux urgences du comité Bestine Kazadi pour sauver cette section. 

Notez que les filles ont obtenu jusque-là que des chaussures avec lesquelles elles compétissent.

Charles Masudi

Sondage politique

Faut-il investir les trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle sans le Parlement ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.