Hommages à Pascal Tabu Ley : Gentiny Ngobila célèbre le Seigneur Rochereau

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20201201 220358

Il brille à jamais parmi les étoiles au ciel  comme il a brillé sur la terre des hommes. Lui, c’est l’artiste musicien Tabu Ley dit Rochereau. 

Sept ans après sa disparition de la terre des hommes,  le gouverneur Gentiny Ngobila lui a rendu des hommages dignes de son rang en sa qualité de meilleur artiste musicien de son époque.

Le premier citoyen de la ville s’est incliné lundi 30 novembre sur le mausolée de cette icône de la musique congolaise. Au cours d’une cérémonie très émouvante, Gentiny Ngobila a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe de celui qui fut un chanteur hors pair, auteur compositeur, un extraordinaire créateur, bref un artiste d’une autre dimension décédé un certain 30 novembre 2013. 

L’événement s’est déroulé en présence de quelques membres de l’exécutif provincial, de la famille biologique de l’illustre disparu et des artistes musiciens congolais dont Verkys Kiamwangana.

Avec un ton tout aussi mélancolique, le chef de l’exécutif provincial a salué la mémoire de ce grand baobab de la musique congolaise et africaine qu’était Tabu Ley dit Rochereau, en rappelant les créations et innovations qu’il a léguées à la musique de son pays, de l’Afrique et du monde. 

Des œuvres musicales aussi bien de chansons que de styles musicaux qui ont révolutionné la musique congolaise moderne et  influencé le monde. Ses styles qu’il a créés, ont traversé les générations et sont présents dans toute la musique congolaise et africaine d’aujourd’hui. 

« Tabu Ley a laissé toute une école de musique ; tous les artistes actuels se servent des styles créés par lui. Même l’Afrique utilise les styles laissés par seigneur Ley », a fait savoir Gentiny Ngobila.

Le patron de la ville de Kinshasa, qui est aussi mécène de la musique, a rappelé que Rochereau est le tout premier Africain à s’être produit à l’Olympia de Paris en 1970. Il a livré dans cette salle mythique de la capitale  française près de 34 concerts en 16 jours. 

Psx 20201201 220343
Sa prestation avait fait l’unanimité auprès des grands noms de la musique de l’époque. 

Tabu Ley est aussi le tout premier disque d’or en Afrique centrale, le tout premier à se produire au Cuba et dans les Caraïbes, sans parler de différents  trophées qu’il a ramenés au pays partout où il est allé défendre les couleurs musicales de la RDC. 

Tabu Ley Rochereau, né Pascal Emmanuel Tabu Ley a marqué son siècle par sa musique. Il fut aussi président de l’orchestre national du Zaïre à l’époque. Autre mérite, il est l’unique artiste musicien du continent à avoir été décoré par plusieurs chefs d’États africains et autres personnalités du monde. Tabu Ley Rochereau a inspiré et continue à inspirer des artistes congolais et africains. 

Pour Gentiny Ngobila une telle personnalité ne peut jamais tomber dans les oubliettes de l’histoire mais mérite, par contre, d’être fréquemment célébrée. 

« Tabu est et restera une étoile », a conclu le numéro 1 de la ville. 

La cérémonie de dépôt des gerbes de fleurs a marqué le début d’une série d’activités qu’organise l’hôtel de ville de Kinshasa pour célébrer cet artiste musicien de renommée internationale. Une exposition photo sur le parcours de l’artiste est prévue ce jeudi 03 décembre au musée national ainsi qu’une messe d’action de grâce en mémoire de l’illustre disparu.

Manzu Lydie

Sondage politique

Faut-il changer le mode de scrutin pour l'élection des gouverneurs des provinces ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.