Littérature : le panthéon de la littérature congolaise honoré par « Les écrivains du Congo »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20201202 201420

Les grands noms de la littérature congolaise ont été primés par «l’Asbl Les écrivains du Congo», au cours d’une riche soirée culturelle au Musée national de la RDC, dans la commune de Lingwala à Kinshasa. 

A cet effet,  Isidore Ndaywel E’Ziem, Georges Ngal Mbwil-a-Mpang, Pius Ngandu Nkashama, Yoka Lye Mudaba, Huit Mulongo, Didier Mumengi, Philippe Masegabio Nzanzu, Emile Fagnon, Elisabeth Mweya Tol’Ande et Vincent Lombume Kalismasi ont bénéficié des diplômes de mérite. 

La remise des diplômes a été le temps fort de la sortie officielle de l’Association «Les écrivains du Congo».  

Pour les jeunes écrivains réunis au sein de cette Asbl, c’est une manière pour eux d’honorer leurs aînés. Ils les considèrent comme références, modèles  et d’office leurs membres d’honneur. Ils inspirent l’admiration pour la nouvelle génération des écrivains congolais. 

Leurs plumes constituent une fierté pour le pays, ils sont dispersés  à travers le monde.  Leurs ouvrages sont des références pour des lecteurs, ils ont une inspiration fertile. 

En retour, les aînés et leurs représentants ont accordé une bénédiction à cette nouvelle vague des écrivains. Ils sont jeunes, dynamiques et novateurs. Isidore Ndaywel et Elisabeth Mweya Tol’Ande ont exprimé leur reconnaissance envers cette association. 

Et ils sont salué cette initiative louable comme l’a expliqué à l’assistance, Tata Longi, président des «Ecrivains du Congo». Les jeunes écrivains s’engagent d’assurer la relève. 

Ils se positionnent en trait d’union entre les jeunes et les ainés, les locaux et la diaspora, les vivants et les morts.  L’orateur a crié sa folie de croire en l’avenir. 

«Nous devons pérenniser notre culture pour ne plus repartir chaque fois à zéro», a indiqué Tata Longi. Avec «Les écrivains du Congo», la relève est donc garantie de la littérature congolaise. 

Saint Hervé M’Buy 

Sondage politique

Faut-il changer le mode de scrutin pour l'élection des gouverneurs des provinces ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.