Bukavu : la marche des étudiants dispersée par la police

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20210112 132528

La marche pacifique organisée ce mardi 12  janvier 2021 dans la ville de Bukavu par les étudiants de la province du Sud-Kivu pour exiger la reprise des cours, a été dispersée  par les forces de l’ordre.

La manifestation a été étouffée au niveau de la Place de l’Indépendance où des centaines d’étudiants venus de différentes institutions de la ville se rassemblaient.  

Sur place, un échange a d’abord eu lieu entre les autorités locales et les représentants des étudiants. Mais, ces derniers n’ont pas accepté la proposition du maire intérimaire de la ville de Bukavu, Sumuni Mukanda, leur demandant de déléguer seulement un groupe de 10 personnes pour le dépôt de leur mémorandum.

Les étudiants voulaient à tout prix marcher jusqu’au gouvernorat pour déposer leur mémorandum exigeant la reprise immédiate des cours. Ainsi, la police a recouru aux gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Un acte condamné par les étudiants de la province du Sud-Kivu. La coordination estudiantine estime que le traitement subi est inhumain. Les étudiants n’étaient pas armés et ne réclamaient qu’une cause noble. 

« Comment expliquer qu’on peut nous disperser de cette manière alors que nous réclamons la reprise des cours ? Notre marche était pacifique. Ils n’avaient pas raison de nous disperser. Qu’ils veulent ou pas, nous allons continuer avec notre lutte », à prévenu un des manifestants. Lors de ces heurts, une personne aurait été blessée, selon des sources indépendantes.

Irenge bagenda ibag 

Sondage politique

Faut-il changer le mode de scrutin pour l'élection des gouverneurs des provinces ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.