RDC : Ngoyi Mulunda croupit à la prison de Kasapa

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20210119 162906

Quelques heures après son interpellation par les agents de l’Agence nationale de renseignements, l’ancien président de la CENI, le pasteur Daniel Ngoyi Mulunda a été transféré ce mardi 19 janvier à la prison centrale de Kasapa à Lubumbashi.

Selon des sources concordantes, son jugement interviendra incessamment. L’homme de Dieu comparaîtra en procédure de flagrance sur place à la prison centrale de Kasapa où il est incarcéré. Auteur des propos jugés séparatistes et incitant à la haine lors de son office le 16 janvier dernier en marge de la commémoration de l’assassinat du 3ème président de la RDC, Laurent-Désiré Kabila, le pasteur méthodiste semble être dans le dur.

L’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante, Daniel Ngoyi Mulunda avait lancé, sur un ton énervé, un message devant les dirigeants politiques et quelques notables Katangais, menaçant la sécession de la province du Katanga si le président honoraire Joseph Kabila et sa femme ne sont pas respectés.

« Maintenant, voici les choses que je demande aux autres là, s’ils ne veulent pas que le Katanga se coupe : la première chose, ils doivent respecter nos dirigeants et plus particulièrement notre leader Katangais, le président honoraire, le sénateur à vie Joseph Kabila Kabange (NDLR : applaudissements frénétiques de l’assistance). Vous devez arrêter avec les humiliations, vous bloquez ses effets et ce qui est grave, vous ouvrez les valises d’un ancien chef de l’Etat à l’aéroport et vous publiez ses biens sur les réseaux sociaux et vous pensez que nous, nous sommes contents, nous allons vous applaudir. Jamais ! Deuxième chose, de réglementer les chauffeurs des moto-taxis pour qu’ils respectent la loi et fassent leur travail de transport public. Si vous permettez tout, ce qui se passe avec les motards c’est incroyable ! Ils peuvent le faire à Canaan, ils peuvent le faire chez les phéniciens mais pas dans la terre de Tshombe. Je donne le message à tous les autres et aux dirigeants de ce pays, si vous voulez que le Katanga continue à être dans la RDC pour toujours et que nous puissions tous partager ce que vous manquez chez vous, le lait et le miel, je veux du haut de cette chair, devant mon Dieu vous dire, les choses qui vous fâchent et qui vont nous, Katangais, pousser à couper (NDLR : Katanga) que vous le vouliez ou pas ».

Josué Kashama

Sondage politique

Faut-il changer le mode de scrutin pour l'élection des gouverneurs des provinces ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20210119 162906

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités