RDC : "Projet YABISO, un moyen pour Dan Gertler de protéger ses transactions" (Jimmy Kande)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Psx 20210107 171933

Le coordonnateur de l’Unis/RDC, un réseau panafricain de lutte contre la corruption également structure partie prenante de la campagne le Congo n’est pas à vendre (CNPAV), Jimmy Kande estime que le projet d’investissement minier «YABISO» lancé le 05 janvier dernier, est un moyen astucieux de Dan Gertler pour protéger ses transactions problématiques effectuées dans le passé.

Jimmy Kande qui l’a dit jeudi à Ouraganfm.cd a indiqué qu’une fois que les institutions de contrôle notamment l’IGF ou l’APLC s’impliqueront rigoureusement sur le deal Metalkol, ils trouveront certainement des éléments qui annuleront ce contrat et rendront à la Gécamines les royalties. 

Pour lui, l’idée de vendre l’emprunt d’une partie de cet actif à l’élite congolaise rendra l’enquête sur l’homme d’affaires israélien plus délicate dans l’avenir.

Et d’ajouter :«Il cherche à laver son image en présentant cette transaction comme quelque chose de bien pour les Congolais ».

Par ailleurs, Jimmy Kande préconise aux Congolaises et Congolais de s’investir massivement dans le secteur minier mais sur base d’actifs propres et acquis de manière légale.

«On peut promouvoir la participation congolaise au secteur minier qu’à condition que cela soit fait sur base d’actifs propres et acquis en toute légalité. Ici, il y a des éléments qui font fortement douter que les royalties de Metalkol devraient aller à la Gécamines plutôt qu’à Dan Gertler. Nous demandons d’abord une enquête sur la transaction de 2017. S’il s’avère que les royalties devraient aller à la Gécamines, celles-ci peuvent toujours décider comment faire profiter les citoyens congolais des retombées du secteur, y compris par une participation directe», a-t-il dit.

Le coordonnateur de l’Unis/RDC indique que ce projet jugé ambitieux doit être mis expressément sous la loupe car il est sûrement une autre stratégie de Dan Gertler pour dépouiller intelligemment le sol congolais.

«Dan Gertler dit avoir payé 83 millions de dollars pour les royalties en 2017, et c’est le prix qu’il demande maintenant aux Congolais alors qu’il a déjà récupéré de l’argent pendant 4 ans. Il devrait enlever la valeur qu’il a déjà récupéré de son prix de vente. En plus, imaginez-vous que le contrat dit qu’il devait payer 55 millions de dollars. Ça voudrait donc dire qu’il demande donc plus que ce que lui-même a payé. Enfin, figurez-vous que la Gécamines n’a pas prouvé qu’elle a effectivement été payée au moment de la vente à Gertler. Tous ces éléments devraient impérativement être regardés de très près par la justice congolaise avant qu’on ne se lance dans ce type d’aventures», a conclu Jimmy Kande.

Rappelons que Dan Gertler, proche de l’ancien président Joseph Kabila a lancé un projet d’investissement dénommé : « YABISO  » afin de permettre à la population congolaise de s’impliquer dans le secteur minier.

Plamedie Mayamba 

Sondage politique

Faut-il changer le mode de scrutin pour l'élection des gouverneurs des provinces ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.