play_circle_filled
pause_circle_filled
volume_down
volume_up
volume_off
Le Direct
Ouragan FM
play_circle_filled
pause_circle_filled
volume_down
volume_up
volume_off
Le Direct
Ouragan FM
play_circle_filled
pause_circle_filled
volume_down
volume_up
volume_off
Le Direct
Ouragan FM
sans titre 1

Liberté de la presse : "la dépénalisation de délit de presse, objectif commun" (Muyaya)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
psx 20210503 163754

Le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya a insisté lundi à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, sur la pratique professionnelle du journalisme en République démocratique du Congo.

Le porte-parole du gouvernement a souligné, dans son adresse aux professionnels des médias que « le meilleur rempart du journalisme, c’est le professionnalisme ». Il a estimé qu’il est difficile qu’un journaliste soit inquiété lorsqu’il exerce son métier avec professionnalisme.

Célébrée sous le thème :« information comme bien public », la journée de la liberté de la presse a permis au patron des médias de manifester sa volonté de continuer et de parachever les réformes dans le secteur.

Les visées de Muyaya

Pour la réorganisation du secteur, le remplaçant de Jolino Makelele a annoncé que le gouvernement entend consolider le cadre de collaboration avec les structures professionnelles des médias et les organes de régulation.

Aussi, Patrick Muyaya n’a pas éludé l’épineuse question de la dépénalisation de délit de presse. Il a rappelé que cela constitue un objectif commun entre les professionnels et le pouvoir public.

« Nous allons instaurer un cadre de médiation de différends et éventuellement régler les conflits pouvant opposer les professionnels des médias au pouvoir public. La dépénalisation de délit de presse est un objectif commun » , a-t-il déclaré.

Toutefois, a-t-il reconnu, ce sont les brebis galeuses qui ternissent l’image du journalisme. Malgré ce constat malheureux, les efforts seront fournis pour éviter et réduire le nombre d’interpellations des journalistes.

« Notre métier est infiltré par les moutons noirs qui ternissent l’image de notre profession. Certains qui sont à la base de ces dérapages, n’ont été pas formés pour exercer notre métier. Je ne promets rien, mais je ferai de mon mieux pour que les interpellations des journalistes ne se reproduisent plus ou se réduisent davantage ».

Historiques, c’est de la sorte que le ministre de la Communication a qualifié les états généraux de la presse qui se tiendront d’ici peu à Kinshasa.

« Rendre des entreprises de presse viables du point de vue économique et situer les responsabilités des uns et des autres », sont parmi les objectifs majeurs du ministre Muyaya.

Jeune, compétent, entreprenant et visionnaire, Patrick Muyaya a fixé le cap pour sortir la presse congolaise du gouffre dans lequel il s’est empêtré.

Mputu Patrick-marche

Sondage politique

Faut-il changer le mode de scrutin pour l'élection des gouverneurs des provinces ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
psx 20210503 163754

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités