play_circle_filled
pause_circle_filled
volume_down
volume_up
volume_off
Le Direct
Ouragan FM
play_circle_filled
pause_circle_filled
volume_down
volume_up
volume_off
Le Direct
Ouragan FM
play_circle_filled
pause_circle_filled
volume_down
volume_up
volume_off
Le Direct
Ouragan FM
sans titre 1

Marche contre RAM : le MNCL mobilise contre l'escroquerie d'Etat

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
psx 20210502 113626

Le mouvement national des consommateurs lésés (MNCL) projette une marche ce lundi 03 mai, pour protester contre la taxe de registre des appareils mobiles (RAM).

Cette marche de protestation est la conséquence de la restriction de plusieurs numéros téléphones des abonnés de différentes sociétés de télécommunications qui sont préjudiciées depuis quelques jours.

Avec des numéros bouchés, ils ne savent pas effectuer leurs opérations mobiles, d’après les opérateurs de télécoms car, disent-ils, l’ordre de boucher certains numéros est venu de l’autorité de régulation de postes et de télécommunications du Congo (ARPTC).

Il s’agit là une manière pour cette dernière de pousser les insolvables de la taxe RAM de s’acquitter de leurs obligations. Ce qui suscite la colère du MNCL qui invite tous les abonnés préjudiciés par l’ARPTC à se retrouver au rond-point des Huileries pour une marche jusqu’à la Primature afin d’exiger la suppression de cette taxe qu’il qualifie d’une vraie « escroquerie étatique » dénommée RAM.

« Nous ne pouvons pas accepter que nous rechargeons presque chaque jour nos téléphones avec du crédit et que l’ARPTC décide de nous les couper pour récupérer sa taxe que nous contestons, puis encore boucher nos numéros. Cela s’apparente à une escroquerie inacceptable », a déclaré Joël Lamika, coordonnateur  du MNCL.

Il précise que cette marche de colère est pacifique et n’est sponsorisée par personne.

« J’attends dire que nous sommes manipulés par les opérateurs de télécommunications pour réclamer nos droits les plus légitimes, il faut que quelqu’un soit derrière. Ni Vodacom,  ni Airtel, ni Orange, moins encore Africell, aucune de ces sociétés n’est dernière nous. Nous réclamons tout simplement nos droits de consommateurs lésés, nous le « Peuple d’abord  »  prôné par le chef de l’Etat », a insisté Joël Lamika, soulignant que la marche ainsi projetée ne vise pas à saboter l’action du président de la République, Félix Tshisekedi, comme il se dit dans les milieux de l’ARPTC et du ministère des PT-NTIC.
 
L’ARPTC a publié un communiqué laconique qualifié de mensonger par les abonnés, à travers lequel elle nie son implication dans la perturbation observée avec quelques numéros de téléphones.

psx 20210502 113748

« Aucun appareil mobile se trouvant sur le territoire national n’a été bloqué par l’ARPTC ou le RAM, qui laisse tous les utilisateurs d’appareils mobiles en RDC libres d’utiliser pleinement leurs appareils. Aucun transfert de monnaie électronique n’a été interrompu par l’ARPTC ou le RAM, l’Internet mobile reste pleinement disponible », précise le communiqué signé par Christian Katende, le numéro 1 de l’ARPTC.

Le patron se l’autorité de régulation insinue par ailleurs que quelques problèmes d’activation de forfaits ou d’unités ont été observés sur quelques numéros d’un seul opérateur, qui prend en ce moment toutes les dispositions pour revenir très rapidement à la normale.

Les consommateurs crient au mensonge de l’ARPTC qui, selon eux, veut rétropedaler face à la pression et la colère des utilisateurs en parlant d’un seul opérateur.

L’ARPTC se trompe en faisant allusion à Vodacom, et pourtant ce problème de bouchage est constaté même chez d’autres réseaux.

Les abonnés des autres réseaux ont contacté Ouragan.cd pour dénoncer ce qu’ils qualifient d’arnaque nationale, a dénoncé Christian Kabamba, abonné de Airtel.

Richard Ntumba

Sondage politique

Faut-il changer le mode de scrutin pour l'élection des gouverneurs des provinces ?
Votez

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
psx 20210502 113626

Sondage politique

La Newsletter d'Ouragan FM

Recevez du lundi au samedi à 12h une sélection toute fraîche à lire ou à écouter.
En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Ouragan FM soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes.
Dernières actualités